Espagne, Andalousie

L’Andalousie, lointain souvenir d’enfance lorsque cette région était à peine européenne et difficilement pratiquable…souvenir des routes à peine finie, des trajets interminables, de la chaleur, des villages déserts en journée et des plages bien différentes de la Mediterranée que je pratiquais tant à l’époque…

Mais l’Andalousie c’est aussi Al-Andalus et presque 7 siècle d’influence arabo-musulmane, notre périple est donc des plus classiques : Séville, Grenade, Cordoue, Madrid, Majorque. A nouveau l’Andalousie donc en plein mois d’août histoire d’être surs d’avoir bien chaud, avec ce petit vent sec qui vous brûle les yeux et la gorge….

 

IMG_3057

L’Alacazar construit par les Omeyyades est certes le lieu emblématique et touristique de la ville mais c’est aussi un espace dédié à l’ombre et à la fraicheur : bassins, arbres, alcoves.  Les rues de Sévilles sont elles aussi (pour la plupart) adaptées à cette chaleur étouffante, ici on ne marche que d’un coté, à l’ombre.

IMG_3153

Un séjour en Andalousie ne peut faire l’impasse sur Grenade et l’Alhambra, les noms sont déjà une invitation au voyage et à l’imaginaire. Là-bas on se retrouve plongé dans les mille et une nuits et peu importe que ce ne soit ni le lieu ni l’époque, alors certes il y a du monde, mais les choses sont plutôt bien organisées sur place, l’Alhambra se visite donc le nez en l’air ainsi on ne voit pas les touristes, seulement l’architecture si délicate des palais …

IMG_3467

Je crois que je pourrais passer des heures à contempler ces colonnes et ces arcs, la minutie de l’ouvrage donne le vertige et les jeux de perspectives, d’ombre et de lumières sont absolument incroyables.

IMG_3473

Une forêt de colonnes dans laquelles les enfants jouent à cache cache

IMG_3517

Et toujours ces bassins d’eau

Nous pensions avoir eu chaud à Séville et Grenade mais Cordoue fait plus penser à une fournaise (y compris à 21h) qu’à autre chose. On avait déjà fait le MOntenegro et Florence alors que les loulous avaient deux ans de moins, ce n’est pas un petit 42°C à l’ombre qui allait nous arrêter… quoique ! Le tout c’est de suivre le rythme local, départ tôt le matin pour les visites, déjeuner, sieste (au frais), piscine et sortie après 21 h. Evidemment dans ces condtions, nous nous sommes rarement couchés avant minuit une heure…. Cordoue donc, et sa célèbre grande mosquée au coeur d’un combat politico-religieux depuis 2006.

IMG_3608

La mosquée de Cordoue était au départ un temple romain transformé en Eglise par les Wisigoths à la fin du VIème siècle. Abd al-Rahmane Ier, fondateur de l’émirat de Cordoue ordonne la construction d’une Mosquée en lieu et place de l’Eglise saint Vincent deux ans avant sa mort. ses successeurs vont agrandir la mosquée et en faire ce joyau de l’école moeyyade et de l’art hispano-mauresque. Cependat lors de la reconquista, les chrétiens décidèrent de retranformer la mosquée en Eglise en abattant quelques colonnes et en murant ouvertures et façades décorées. C’est au XVIème sicèle que les dernières transformations seront faites par l’insertion d’une cathédrale au style…. de l’époque …. en plein centre de l’édifice. Classée au patrimone de l’UNESCO depuis 1984, la mosquée est rachetée par l’Eglise pour une trentaine d’euros sur la base d’ue loi de 1946 et devient donc l’Eglise-cathédrale Notre Dame de l’Assomption. Le culte musulman y est interdit, le culte chrétien remis en vigueur.

IMG_3627

En 2016 après de longues négociations l’Eglise et la mairie de Cordoue se mettent d’accord sur le terme de Mosquée adjoint à celui de Cathédrale. Cependant l’Eglise a toujours du mal à accepter cette décision comme en témoigne cette interview de l’éveque de Cordoue. et de sont côté le gouvernement Andalou (à gauche) cherche à séculariser l’édifice appauyé en cela par une forte pression populaire laïque.

IMG_3615

Notre séjour Andalou s’achève et c’est par le train que nous remontons à Madrid, qui est à mes yeux sans doute une des villes les plus agréables au monde, peu de photos nous étions trop occupés à profiter des rues commerçantes, des musées, des cafés, des restaurants et du mercado San Miguel.

De Madrid nous rejoignons Majorque pour quelques jours de farniente totale au bord de la mer….

IMG_4036

To do and where to stay (or not)

20 jours sur place : Séville – Grenade – Cordoue – Madrid – Majorque

A Séville

Très grand choix d’hotels à Séville, nous somme restés à l’Hospes la casa del rey, un peu cher mais vraiment très joli. Sinon de manière générale la chaine d’hotel « Petit palace » offre un bon rapport qualité prix hors saison. (On a eu une réduction à Madrid et on a adoré)

L’Alcazar se réserve à l’avance aqui

A Grenade

Si vous voulez visiter l’Alhmabra en pleine saison touristique mieux vaut réserver son billet à l’avance. Vous pouvez le faire depuis l’office du tourisme sur place ou ici

A Cordoue

Les hotels à l’extérieur de la vieille ville sont bien moins chers qu’à l’intérieur. Souvent de bon rapport qualité – prix.

A Madrid

Pour dormir dans un petit palace en face du parc du retiro dans une grand chambre familliale pour un prix raisonnable et négociable : Petit palace Savoy

Pour déjeuner avec les madrilènes : El mercado San Miguel !

 

Pour déjeuner / boire un verre : partout où vos pas vous même, suivez les madrilènes !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :