Zhangjiajie aka « Avatarland »

Troisième semaine en Chine… Est-ce la foule de touristes chinois qui commence à nous peser, les trajets de 5 à 10h en bus ou en train, les nouilles ou l’odeur de… bref, toujours est-il que notre séjour à Zhangjiajie nous a laissé moins extatiques que les sites précédents. Sans doute faut-il remonter au début du trajet pour se mettre dans l’ambiance… Je passe les détails pour changer les billets de train à la gare, tout est un peu compliqué en Chine quand il faut modifier quelque chose… Nous partons donc de Huangshan pour Changsha à 9h15 lundi matin. Pas de petit déjeuner, celui de l’hôtel où nous résidons est déprimant. Arrivés à la nouvelle station de train (elle est sortie de terre au début de l’année 2017), nous trouvons de quoi emplir un peu nos estomacs (un pain au beurre rance et à la noix de coco)  et montons dans un des trains rapides qui pullulent presque partout en Chine. Avec des pointes à 305 km/h, le trajet de 700 km passe relativement vite (4h quand même à cause des pauses…).

A ChangshaSouth nous prenons le métro pour rejoindre l’ancienne gare de Changsha, avec notre barda sur le dos et arrivons devant la gare… un peu en avance. Il est temps de se poser, dehors, 4 tortues sous le soleil. Le temps de grignoter quelque chose et de boire une mauvaise bière chaude et nous allons attendre notre train de nuit avec quelques autres personnes…. (avec petite publicité gouvernementale en bonus)

IMG_0188

Notre train part à 20h36. A 20h15 la foule se presse devant les portes, un couple s’engueule ou plutôt la jeune femme hurle sur monsieur. Les portes s’ouvrent et la foule se précipite. Les mères foncent sur nous avec leur enfant en guise de bélier, les pères suivent et les vieux nous dépassent en faisant rouler leurs valises sur nos pieds. Devant nous le couple s’est arrêté, madame tape des poings sur monsieur qui – bien que la dépassant d’une bonne tête et demi – courbe le dos. Les gens s’arrêtent un peu, observent, cela crée un mini embouteillage mais les places sont numérotées de toutes façons…. A 20h30 nous sommes installés dans notre cabine chaude et humide, pas assez loin des toilettes à notre goût. Les couchettes sont moelleuses, parait-il… les oreillers en tous cas sont bien. Il ne vaut mieux pas regarder sous la table….Les rideaux pendouillent, ils ont la couleur jaunie du tabac et l’odeur va avec. Le train est fumeur de toute façon et les employés, clope au bec, sont de corvées d’épluchage de champignon. Nous mangerons nos nouilles lyophilisées ce soir.

6h30 mardi matin, le réveil sonne. Les enfants ont bien dormi (??!!!) nous un peu moins. Le train bringuebale. Je ne savais pas qu’un train pouvait autant bringuebaler (pour une fois que j’utilise ce verbe). En même temps mon seul souvenir de train couchette date des quelques uns que nous avons pris, petites, avec ma cousine pour descendre dans le sud de la France avec nos grands-parents !

7h22 nous descendons du train et optons pour le taxi pour aller jusqu’à notre hôtel. Le trajet aurait du être facile, 40 min et une arrivée en douceur au village de Zhangjiajie. Mais le chauffeur a pris une mauvaise direction, opposée évidemment. Est-ce nous qui dans notre grande fatigue avons montré une mauvaise adresse ou lui qui a mal lu… (nous avons bien donné l’adresse à l’oral mais il semble que les 2/3 des chinois ne comprennent rien à notre chinois) bref. Nous arrivons à l’hôtel un peu avant 11h, stressés, affamés, exténués et ayant très envie d’une douche après… 26 heures de voyage. Le taxi nous demande de payer son (notre?) erreur, il ne veut pas négocier, personne ne parle anglais dans l’hôtel…. quelques heures et trois flics chinois plus tard (appelés par l’hôtel), le taxi a accepté la négociation et nous partons, frais et dispo à la recherche de nourriture (voir l’article du Kid’s Diary sur la fondue de poisson).

Et Zhangjiajie alors?

fullsizeoutput_1de

Le lendemain, nous partons vers le parc avec une carte achetée au supermarché qui se révèlera inutile et fausse mais à ce stade nous n’avons que ça.  La  montée en « oeuf »  est vertigineuse, les pics rocheux sont impressionnants et la vue en haut est splendide. (en haut les Three Sisters peak) Avatar sans les hommes bleus, mais avec beaucoup de touristes chinois en groupes. Le chemin pour lequel nous optons au hasard se révèlera être la descente de la montagne Tianzi (celle-là même que nous avons monté en oeuf). Descendre c’est plus cool que monter mais quand la descente n’est composée que de marches sur plus de 800 m de dénivelé, ça fait beaucoup de marches et mal aux mollets !

Après ces quelques heures de marches dans le Nord Est du parc, nous profitons de la pluie pour nous rafraichir et manger un peu. Le deuxième jour nous trouvons LA carte du parc, celle avec les bons trajets, des indications de temps et en anglais !!! Nous partons vers le sud cette fois pour faire le tour du parc. En fait de randonnée, les bus se succèdent aux bus, peu de marche possible ou alors pour faire des aller-retour entre un point de vue ou une « attraction » (le grand ascenseur dans la montagne, le pont en verre que nous avons loupé d’ailleurs à mon grand bonheur) et l’arrêt de bus. Un peu de frustration donc mais qui passe bien vite. Les souvenirs des paysages et les photos, eux, resteront :-).

fullsizeoutput_188

 

2 commentaires sur “Zhangjiajie aka « Avatarland »

  1. Je sais pas dans quel coin de Chine vous êtes, j’ai entendu qu’il y a eu un tremblement de terre dans le sishuan. Espère que tout va bien. Bises à vous 4

    J'aime

    • Coucou m’man !
      T’inquiètes pas on est loin du Sichuan… On est dans un « petit » village Dong (4 000 habitants) au centre de la Chine. A bientôt.
      Gros bizoux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :