Népal : the worst of

Pas grand chose en fait : Les routes, le trafic, les bus locaux qui ont déjà  vécu trop longtemps et les boutons bizarres de bêtes non identifiées.

Ah et on a failli oublier les sangsues mais finalement c’est pas si horrible que ça (le secret c’est de mettre des pantalons longs comme ça on les voit pas, elles se servent et repartent ni vu ni connu !!!)

Un commentaire sur “Népal : the worst of

  1. Bonne continuation de votre beau périple dans ces extraordinaires transports et si vous les voyez : »bonjour aux sangsues »!!!!
    Grosses bises à tous les quatre,
    Mireille

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :