Wonders of Rajasthan (part 2)

Nous partons de Pushkar dans la matinée pour rejoindre Udaipur en début de soirée. Première mission, trouver un endroit où manger. La Guesthouse que nous avons réservée n’est vraiment pas chère (nous économisons pour notre surprise de Mumbaï) mais aussi très « roots » : des lits dont les draps du dessous (il n’y en a pas au-dessus) ont connu bien des avanies, une couverture rêche qui sent le moisi (il fait relativement froid ici la nuit), des fenêtres qui ferment mal et le bruit de la rue comme si on y était.

Pour autant l’hôtel est sympa, tout en hauteur, et la douche est chaude (miracle) ! Après nous être installés, nous décidons de trouver un rooftop sympa pour diner (le Dahl – riz commence à peser lourd sur l’estomac et sur le moral des troupes). Dans ces contrées où  la viande et l’alcool sont aussi rares que les poubelles fermées,  nous nous régalons d’un curry d’Agneau et d’une bière fraiche, le bonheur !

Nous visitons la ville plus agréable que Jaipur et moins hippie que Pushkar. Le Palais est vraiment superbe et les rues commerçantes sont agréables bien que la circulation entre les deux roues et les tuk tuk soit toujours périlleuse.

fullsizeoutput_fd2

Les Maharadjas du Rajasthan semblent avoir un gout prononcé pour les vitraux de couleurs et la mosaïque. La plupart de ces palais sont encore en partie habités et seule une partie est ouverte au public. La restauration des pièces n’est pas toujours faite et la qualité varie grandement d’une pièce à l’autre. Néanmoins, il y a quelques trésors comme ce balcon en mosaïque au-dessus ou les portes qui à elles seules valent la visite.

Nous quittons la ville blanche après deux nuits difficiles entre les aboiements nocturnes des chiens, les puces et les crampes d’estomac… Après une pause dans le temple Jaïn de Ranakpur, nous nous dirigeons vers la Ville bleue. Jodhpur est située en bas d’une forteresse. Bien que le code couleur ne soit pas respecté partout, la ville est jolie et plutôt facile à vivre. Nous restons néanmoins stupéfaits devant l’écart de richesse flagrant entre les palais de ces princes et princesses d’un autre temps et l’absence de développement des villes. Même si au Rajasthan nous ne retrouvons pas le délabrement et la puanteur de New Dehli, les rues sont pleines de vaches et de chiens errants (pas toujours en vie d’ailleurs sans que cela ne semble émouvoir un quelconque service sanitaire), elles sont jonchées de poubelles. Les maisons sont pour certaines en ruines et aucune n’est véritablement entretenue. Malgré son statut de 6ème puissance économique mondiale la majeure partie de l’Inde semble tout entière tournée vers son passé qu’elle glorifie sans vraiment se préoccuper du présent et des problèmes urgents à régler d’un point de vue sanitaire et alimentaire notamment…. Nous passons un certain nombre d’heures à tenter de comprendre comment fonctionne ce pays à travers nos rencontres et la lecture des journaux. Mais de nombreux éléments restent encore confus : ce que veut vraiment  Narendra Modi, les prix (démentiels) de l’immobilier, la présence de Mein Kampf un peu partout, où va l’argent?, la censure du film Padmavati… il va falloir qu’on mette tout ça par écrit rapidement ! Bref…

fullsizeoutput_f9a

Jodhpur vue de Mehrangarh, sa forteresse.

A Jodhpur nous étions cette fois dans une guesthouse située dans un ancien Haveli, ces bâtiments construits à la manière des riads marocains, avec une cour à l’intérieur pour garder la fraicheur et de multiples terrasses. L’endroit est charmant. Depuis le début de notre séjour dans le Rajasthan, nous rencontrons plus de touristes que dans tout le reste de notre voyage ! C’est l’occasion pour nous d’échanger notamment quand on rencontre d’autres familles « voyageuses » ! Du point de vue santé toujours des problèmes de bactéries, cette fois nous y sommes tous passés 🙂 Heureusement rien de grave et 24 – 48h au lit ont suffit à chaque fois à nous rétablir !

La dernière étape de notre tour du Rajasthan nous emmène à Jaisalmer, aux portes du désert du Thar. Les enfants sont ravis de renouer avec les dortoirs et les lits superposés et la famille qui nous accueille est tout simplement adorable.

fullsizeoutput_1035

Le fort de Jaisalmer

Jaisalmer tient plus du village que de la ville. Une de ses particularités est qu’en plus des habituels vaches et chien errants, nous y trouvons aussi des mi-cochons mi-sanglier et des chèvres. Une fumée âcre se répand chaque soir sur la ville,  puisque les gens ici font sécher les bouses de vaches qu’ils mélangent au charbon pour se chauffer. Le niveau de pollution baisse cependant un peu, nous sommes légèrement en dessous du pire jour de Paris…. Nos corps doivent commencer à s’habituer car nous avons l’impression de pouvoir enfin respirer 🙂 De Jaisalmer nous partons en jeep pour le désert du Thar où nous attendent dromadaires et guide pour un expédition de 2 jours mémorables.

fullsizeoutput_1043

Village du désert, les maisons en bouse et chaume sont progressivement remplacées par la brique. Les panneaux solaires coutent très cher aux familles (pas d’aide du gouvernement)

fullsizeoutput_1051

Les fameuses dunes de sables

fullsizeoutput_105d

Nuit à la belle étoile dans les les dunes de sables

fullsizeoutput_1041

Notre voyage dans le Rajasthan s’est achevé sur cette belle note. Nous franchissons les quelques 1200 km qui nous séparent de Mumbai en train. 22h, c’est long et inconfortable (tenter de dormir lorsqu’on est secoués comme une bouteille d’Orangina, relève de l’exploit que seuls les plus petits d’entre nous parviendront à accomplir sans heurts) mais le train part et arrive à l’heure ! Oh Miracle !

Nos hôtels au Rajasthan :

  • Nukkad Guest House, Udaipur
  • Singhi’s haveli, Jodhpur
  • Golden Marigold, Jaisalmer

Pour le treck on est parti  avec Adventure Travel Agency Camel Safari. On a adoré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :