Vientiane, last stop

Nous sommes toujours en retard sur le blog, mais là nous avons une bonne excuse, nos amis nous ont rejoint pour quinze jours. Des vacances dans le voyage, une parenthèse qui réjouit les enfants et les grands …. Je profite d’un moment de calme pour enfin écrire quelques mots sur notre dernière destination au Laos. En fait nos deux dernières destinations puisque après avoir posé nos sacs à Luang Prabang, nous avons fait un court arrêt à Vang Vieng, ancienne ville de fêtards devenue ville de « plus tout à fait routards »

fullsizeoutput_16d7

De Luang Prabang à Vang Vieng il faut prendre un Minivan, et les minivan les enfants n’aiment pas, surtout sur les routes qui tournent tournent plus que le petit moulin de la chanson ! Point de détail mais chaque parent peut imaginer ce que signifie 6h de virages avec un enfant malade en voiture (en l’occurrence principalement Mini loup). Six heures de virages plus tard nous arrivons enfin à destination… Négociation de tuk tuk menée de main de maitre, nous arrivons à notre hôtel de backpackers situé un peu à l’écart du quartier « à bar ». 14€ la chambre, plutôt propre, trois lits, un petit bar à l’extérieur, le Pan’s place est parfait…

La ville s’étire le long d’une route poussiéreuse, au bord de laquelle trainent cafés et restaurant, dont beaucoup n’ouvrent que le soir. Le pouls de la ville bat lentement ici, personne ne semble presser de travailler. Les chauffeurs de tuk tuk affalés sur leur banquette vous interpellent d’une voix endormie, la motivation n’est pas là. Pourtant de très nombreuses activités sont proposées ici : kayak, bouée géante, blue lagoon dans lequel sauter, grottes à explorer, monts à escalader….

Mais fi de l’agitation, nous avons été gagnés par la lenteur, la moiteur de la ville a avalé ce qu’il nous restait de motivation…. Vang vieng, nous l’avons observée depuis la terrasse du pan’s place et nous n’avons même pas pris de photos….! fullsizeoutput_171bComme disent les minots on était plutôt en mode… Babos ! Deux jours à regarder les camionnettes emmener leur flot de touristes le matin et les ramener dans l’après-midi, deux jours à observer les jeunes rentrer un peu éméchés et repartir pour « finir » l’alcoolisation si bien commencée…. Aucun débordement de ce coté là cependant, tout est plutôt bon enfant. Le seul « débordement sonore » sera du fait des locaux, un mariage à quelques mètres de là, la sono à fond jusqu’à 3h du matin, dur… surtout avant de prendre le bus le lendemain…. Nous n’avons décidément pas de chance avec les mariages laos, à croire qu’ils ont tous décidé de se marier juste à coté des hôtels où nous dormons (nous avions déjà eu le cas à Luang Prabang).

fullsizeoutput_16d9

C’est donc sans regret mais sans déplaisir non plus que nous quittons Vang Vieng pour rejoindre la capitale du Laos, Vientiane. Celle-ci, située sur la rive gauche du Mekong n’offre pas de nombreuses attractions pour le touriste en mal de musée. Mais notre Mistinguette nous avait préparé un super programme pour deux jours de découverte, ambiance mi-local mi-expat, que du bonheur. Après un petit déjeuner brunch à la crêperie « Crêpe Suzette » tenue par un couple franco-thai et située à deux pas de notre hôtel, nous partons vers l’autre bout de la ville en tuk tuk, direction le Pha That Luang, gigantesque stupa très (mais alors très) doré qui est censé abriter un morceau du sternum de Bouddha (rien que ça) ! C’est immense. Nous en faisons le tour avant de nous diriger vers le monument de la révolution.

fullsizeoutput_16e6

C’est fou ce besoin d’espace des républiques populaires, les places sont immenses et surtout immensément vides….. Après avoir traversé un gigantesque… parking? vide, nous partons à pied pour 2 kilomètres vers le Patuxai, sorte d’arc de triomphe local. Le soleil se couche déjà sur le monument de style plutôt indien, c’est joli….

fullsizeoutput_16e7

Le temps pour nous d’attraper un tuk tuk et de partir vers notre but de la soirée : le BOWLING ! Faire du Bowling au Laos c’est un peu retour vers le futur. Il faut trouver l’entrée (heureusement notre chauffeur un peu fou connaissait, apparemment le Bowling ils aiment). L’entrée est sombre, une petite porte, des jeunes filles alanguies sur les chaises attendant le client. Des néons partout, pas besoin de louer des chaussures, on peut faire du Bowling en tongue ici ! Pour les boules c’est plus compliqué, elles sont tellement abimées qu’elles ne roulent (vraiment) pas droit, mais au moins on a 10 parties…. A 4 ça nous a pris plus d’une heure. C’est pour le moins désuet, mais on s’est bien marrés.

fullsizeoutput_16ea

Le soir direction la pizzeria. celle-ci  est tenue par ….un couple de français retraités…. (oui les français aiment bien le Laos)

Le deuxième jour nous prenons un gigantesque brunch au Joma café. Joma, ce sont des canadiens (ça change !) implantés d’abord au Laos, à Luang Prabang et Vientiane puis maintenant à Pnomh Penh (Cambodge) et Hanoi (Vietnam), qui reversent une partie de leur profit aux ONG locales. On fait l’école…. oulà que c’est difficile…. Le fait que les copains débarquent dans quelques jours maintenant y est surement pour quelque chose. Ou alors c’est la langueur du Laos qui a atteint nos minots…. qui sait?

fullsizeoutput_16da

Nous passons l’après-midi au marché qui borde le Mékong, le temps de voir le soleil se coucher, de manger quelques brochettes sur la place et au lit….

Mercredi 14 février, jour de la Saint Valentin, nous passons la frontière Laos – Thailande et prenons le train qui nous ramène à Bangkok. Le train est beau, propre, il y a même un wagon restaurant ! Bienvenue (de nouveau) en Thailande !

fullsizeoutput_16ec

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :